Jeudi 23 Juin 2022. Comme prévu, la 2e partie du film « marcher avec Jésus » a été projetée.

Avant le film, l’animateur a voulu voir un peu ce que l’assistance avait retenu de la première projection. Plusieurs personnes ont donné des réponses relatant un peu l’histoire.  

La deuxième partie est intitulée : « la puissance du Saint-Esprit dans la transformation de la vie d’une personne » et a durée de 52 minutes. 

Elle a commencé par une scène montrant le jeune Daouda qui est allé vers ses amis pour faire la paix. Il tenait de l’eau et des bananes. Certains l’ont écouté, d’autres non. Il a alors amené ceux qui l’ont suivi vers l’évangéliste pour qu’il leur parle. Ce dernier leur a expliqué ce qui a fait changer radicalement leur ami. Il leur a exposé la puissance de l’Esprit saint qui agit dans le chrétien et change tout ! il lui fait faire la volonté de Dieu ; il l’amène à laisser les anciens comportements qu’il avait sans Jésus.

Nous voyons ensuite le chef du village qui va chez un villageois en visite et lui parle de Jésus.

Dans la scène qui suit, Daouda prie pour une fille en convulsion et elle est guérie immédiatement.

Tous ceux qui ont entendu parler du miracle sont touchés et certains se convertissent. 

L’évangéliste rend visite au père de la fille guérie (que le chef avait évangélisé) et lui parle de Jésus. Il est touché mais hésite. Il est alcoolique mais n’est plus content de boire depuis qu’il entend l’évangile.

On montre ensuite l’évangéliste en réunion avec les nouveaux chrétiens. Il les a exhortés sur le thème « porter sa croix ». Après cela quelques personnes ont donné leurs témoignages de ce que Jésus a fait pour eux depuis leur conversion. Là survient le grand féticheur du village qui s’en prend à l’évangéliste et profère des menaces parce qu’il « détourne les gens pour les pousser à suivre son nouveau Dieu ». Il oblige son fils qui suivait la réunion à quitter pour le suivre à la maison. A son départ, le groupe prie pour lui. Lui-même appelle Jésus au secours. Il doit affronter le féticheur qu’est son père en refusant de lui obéir quand il veut le pousser à servir ses dieux comme d’habitude. Son père le menace de mort. Après s’être retrouvé seul, le grand féticheur réfléchit aux paroles de son fils. Ce dernier lui avait fait la remarque sur la manière dont ses grands-parents sont morts ; ils sont morts misérables. Il est obligé de reconnaitre que son fils avait raison. Après cela nous voyons le fils du féticheur raconter à l’évangéliste que son père le laisse suivre Jésus et que la vie même de son père a changé.

 

Jeudi 23 Juin 2022