Le mardi 21 Juin, à l’heure du cours hospitalier, ce fut un compte-rendu d’une formation suivie par l’infirmière SADIKOU Chérifatou et intitulée : Procédure opérationnelle standardisée sur le choléra. 

Le contenu de la présentation en grands points est le suivant : 

  1. Définition de cas de choléra
  2. Traitement du choléra en situation épidémique
  3. Mise en place d’un camp / unité d’isolement du choléra / centre de traitement du choléra (CTC)

Gestion du site 

  1. Préparation des solutions désinfectantes à partir de produits ménagers usuels 
  2. Modèles de messages éducatifs à l’intention de la communauté

 

  • Ici il faut noter la nécessité d’améliorer le lavage des mains.

Le moyen le plus efficace d’éviter la transmission de certains microbes responsables de maladies infectieuses est probablement de se laver les mains à l’eau et au savon. Il est donc important d’encourager les familles à se laver les mains, en particulier après les selles, après avoir lavé un enfant qui a fait les selles, après s’être débarrassé des selles d’un enfant, avant de préparer ou de manipuler des aliments et avant de manger.

Cette pratique d’hygiène est plus fréquente là où l’eau est abondante et facilement accessible.

Pour le stockage, on séparera, dans la mesure du possible, l’eau de boisson de l’eau utilisée pour le lavage. En cas d’épidémie, il faudra fournir du savon à ceux qui n’en ont pas. S’il n’y a pas de savon, utiliser de la cendre ou de la terre. Après s’être lavé les mains, ne pas les essuyer avec un linge sale. Les faire sécher à l’air.

  • Pour les aliments, une manipulation sécurisée est recommandée :

Il faut encourager les pratiques de sécurité sanitaire des aliments :

  • Bien se laver les mains au savon avant de préparer la nourriture
  • Laver soigneusement les fruits et les légumes verts avec de l’eau propre avant de les consommer
  • Faire cuire les aliments jusqu’à ce qu’ils soient uniformément chauds
  • Consommer les aliments quand ils sont encore chauds ou les réchauffer avant de manger
  • Laver tous les ustensiles de cuisine et de service après utilisation
  • Garder les aliments cuits et les ustensiles propres séparés des aliments non cuits et des ustensiles qui peuvent être contaminés
  • Couvrir les aliments
  • Elimination sécurisée des déchets d’origine humaine
  • Tout le monde, même les enfants, doit utiliser correctement les latrines
  • Jeter les excréments des enfants dans les latrines avec une pelle ou les enterrer.
  • Eviter de déféquer sur le sol, dans la source d’approvisionnement en eau ou à proximité
  • Approvisionnement et conservation de l’eau potable dans la communauté 
  • Stockage et traitement de l’eau de boisson au domicile

A suivi la phase des questions et réponses qui concernaient surtout la conduite à tenir devant un cas quand un des éléments du traitement manque, la différence entre le choléra et la dysenterie, la période d’incubation.

 

Mardi 21 Juin 2022