Le cours biblique de ce jeudi 07 juillet a porté sur le thème : « le serpent d’airain », présenté par Dr OSSE Hubert. Les passages de base sont : Nombres 21. 4-9 et Jean 3. 14-15.

La séance fut suivie par 19 participants.

Après une introduction, nous avons parlé des références bibliques qui parlent du sujet :  cités plus haut ; des personnages qui sont : Moïse, Dieu, le peuple d’Israël ; l’époque située entre la mort d’Aaron et la guerre contre Moab influencée par le prophète Balaam ; le lieu : entre la montagne de Hor et Oboth.

Récit des évènements : Le peuple s’est mis à murmurer contre Moïse et l’Eternel à cause de la nourriture et Dieu leur a envoyé les serpents brûlants pour les punir de leur indélicatesse et manque de reconnaissance. Ils mouraient des morsures des serpents et sont venus auprès de Moïse le supplier pour qu’il prie Dieu d’éloigner les serpents. Moïse a plaidé pour eux auprès de Dieu. Dieu dit alors à Moïse de fabriquer un serpent d’airain qu’il va élever pour que quiconque est mordu regarde au serpent d’airain pour ne pas mourir. Moïse fit ainsi. Il plaça le serpent d’airain sur une perche et tous ceux qui étaient mordus et regardaient au serpent avaient la vie sauve. 

Après l’animateur a posé la question de savoir les exemples à suivre et ceux à ne pas suivre. 

Les exemples à suivre : 

  • La patience de Moïse 
  • La repentance du peuple 
  • La miséricorde de Dieu

Les exemples à ne pas suivre : 

  • Les murmures 
  • L’ingratitude
  • Les plaintes
  • L’indiscipline et impatience du peuple 

Ensuite nous avons vu ce que nous enseigne le récit au plan théologique : 

  • la préfiguration du sacrifice de Jésus 
  • le salut par la foi
  • la chair et ses passions crucifiées : Galates 5. 24 

 Il fut question après cela de savoir quels sont les besoins personnels de ma vie que suscitent le récit : 

  • le salut par Jésus-Christ 
  • l’abandon des plaintes 
  • la gratitude envers Dieu en tout temps : Phil. 4. 11
  • la patience en tant que leader 

Enfin quelques sujets de prière que nous devons adresser à Dieu sur la base de cette histoire :

  • la patience
  • le contentement 
  • la confiance en Dieu 
  • être un bon leader comme Moïse

En conclusion nous avons retenu que le remède au péché c’est Jésus-Christ.

La réunion a pris fin après une prière finale.

 

Jeudi 07 juillet 2022